Etudier les phénomènes en cours de stabilisation. Quelle posture de recherche pour la théorie critique ?

L’analyse critique d’un état actuel de l’inscription d’une technologie dans la société est
difficile puisque les discours et les idéologies associées aux TIC ne peuvent être facilement
renvoyés à des résultats stabilisés concernant les usages. Si l’approche critique des TIC
constitue une écologie intellectuelle fondamentale, permettant en premier lieu de poser des
problématiques et d’aborder des objets en se soustrayant aux évidences non interrogées, elle
se méfie des approches centrées sur l’appropriation et la formation d’usages sur les différentes
plateformes issues du Web participatif. Ce faisant, elle se prive de pouvoir opposer aux
approches empiriques qu’elle soupçonne d’angélisme des retours de terrains micros appuyant
ses théories. Après un retour sur les approches critiques proposées par la sociologie des
usages, nous présentons les terrains sur lesquels nous avons tenté de mettre en place une
analyse sociotechnique de phénomènes en cours de stabilisation, avant de conclure en ouvrant
plusieurs pistes de réflexion qui amèneraient à une réconciliation des approches critiques et
empiriques en sociologie des usages.

Il n'y a actuellement aucune contribution dans cette catégorie.